Nos vies sont ainsi faites, rythmées de joies et de peines, de naissances, de mutations, de séparations ou de nouvelles résolutions. La vie d’aujourd’hui va plus vite que celle d’avant. Quand vient l’heure de déménager, s’ouvre alors une épreuve autant physique que physiologique : vendre sa maison.

La vente de sa propre maison, c’est avant tout se détacher d’une partie de soi-même, avec tout son lot de bonheur et de labeur. C’est devoir se préparer à faire face à un parcours administratif sinueux. Un vrai parcours d’obstacles où il faut publier des annonces (mais où et comment ?), organiser des visites…

Mais le plus délicat de tout cela, c’est de devoir négocier.

Pourtant, certains s’attellent à ce défi par eux-mêmes. Souvent tête baissée, bien déterminés à ne pas faire appel à un professionnel de l’immobilier. Un travail herculéen pour un néophyte !

Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Un prix objectif auto-estimé, 
c’est purement subjectif !

Eh oui, et c’est humain. L’attachement affectif que l’on a pour notre maison est compréhensif. Il résulte de multiples souvenirs et d’efforts souvent considérables pour en faire notre petit cocon douillet durant quelques années.

Pour autant, le futur acquéreur n’a pas du tout cette sensibilité. Ces critères sont purement factuels et techniques, quant à sa perception, elle lui est personnelle.
Ce lien affectif nous incite malheureusement trop souvent à surestimer notre bien. Ce surplus sentimental le classe dans une tranche de tarifs supérieurs à sa véritable valeur. Il fait que les semaines, les mois, voire les années passent s’en trouver preneur.

L’agent immobilier est LA personne idéale pour valoriser votre maison à sa juste valeur. Il peut maximiser son prix et la situer dans une fourchette réelle vis-à-vis du marché. Son analyse neutre est objective. Couplée à sa connaissance parfaite du quartier, elle lui permet d’en lister les atouts et les faiblesses et de vous trouver ainsi le bon acheteur.

Promotion de votre bien : « À l’attaque ! »

Armé d’outils de communication et de supports voués à donner une visibilité optimale à votre annonce, l’agent immobilier est aussi entouré d’un réseau d’experts. Ensemble, ils savent faire résonner votre bien comme il le mérite et là où il faut pour plus d’efficacité.

Visible et embellie, votre maison attire alors l’intérêt et les futurs acquéreurs, séduits par ses caractéristiques et son prix.

Vendre sa maison, c’est tout un art…

Il faut être avenant, avoir une bonne élocution, bien présenter, accompagner et rassurer, connaitre à la perfection son produit, son quartier, la typologie de ses habitants, ses petits commerces et son histoire.

Franchisé ou indépendant, le « bon agent » immobilier réalise sa vente rapidement et au juste prix pour les deux parties, avec un mandat simple ou exclusif. Il possède une carte professionnelle délivrée par la préfecture, la CCI. Il peut aussi être un agent commercial en immobilier, rattaché à un agent immobilier.

S’il doit maîtriser des aspects juridiques importants, l’agent immobilier doit surtout savoir vendre votre bien. Bien que cela paraisse évident, cela reste tout un art qui s’apprend sur les bancs de l’école, mais surtout sur le terrain.

Sa capacité d’écoute, son expertise et ses conseils vous conduisent dans une relation de confiance totale, et la synergie agent / vendeur / acquéreur aboutit alors à un seul compromis : le compromis de vente !

Moralité, il faut laisser les douze travaux d’Hercule à son meilleur allié pour vendre sa maison : votre agent immobilier.

By Attractive House
Suivez nos activités sur Linkedin